Warning: ftp_fget() expects parameter 1 to be resource, null given in /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 146

Warning: ftp_fget() expects parameter 1 to be resource, null given in /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 146

Warning: ftp_fget() expects parameter 1 to be resource, null given in /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 146

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php:146) in /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-content/plugins/cbxuseronline/includes/class-cbxuseronline-helper.php on line 129

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php:146) in /homepages/10/d788709971/htdocs/job/lapluma.net/wp-content/plugins/wpglobus/includes/class-wpglobus-redirect.php on line 37
Communiqué des FARC-EP sur l’assassinat de Jesús Santrich dans une embuscade de l’armée colombienne

Communiqué des FARC-EP sur l’assassinat de Jesús Santrich dans une embuscade de l’armée colombienne

Santrich est parti pour l’éternité avec toutes ses lumières allumées, avec la vision géopolitique de Bolívar et de Manuel [Marulanda] rêvant de la victoire de l’unité, de la fraternité et de la solidarité des peuples du continent.

COMMANDANT JESUS SANTRICH,

LE COMBAT CONTINUE

COMMUNIQUÉ À LA COLOMBIE ET AU MONDE :

Nous informons la Colombie et le monde, avec la douleur au cœur, de la triste nouvelle de la mort du commandant Jesús Santrich, membre de la direction des FARC-EP, Deuxième Marquetalia, dans une embuscade exécutée par des commandos de l’armée colombienne le 17 mai.

Cela s’est produit dans la Serranía del Perijá, une zone frontalière binationale, entre El Chalet et le village de Los Laureles, à l’intérieur du territoire vénézuélien. Les commandos colombiens sont entrés dans la zone sur ordre direct du président Iván Duque. La camionnette dans laquelle se trouvait le commandant a été attaquée par des tirs de fusils et des lancers de grenades. Une fois le crime consommé, les assassins lui ont coupé l’auriculaire de la main gauche. Quelques minutes plus tard, près de l’endroit, les commandos ont été rapidement extraits dans un hélicoptère jaune en route pour la Colombie.

Nos plus sincères condoléances à sa famille. Nous les accompagnons dans leur infinie désolation et dans la tristesse qui accable leur âme. Santrich est tombé libre ; libre comme il voulait l’être. Rêvant en liberté de la Nouvelle Colombie en pleine paix, avec justice sociale, démocratie et une vie digne pour son peuple, pour les pauvres de la terre, les exclus et les discriminés, et la population sans défense brutalement attaquée ces jours-ci par l’armée et la police dans les rues sur ordre de la tyrannie monstrueuse de Duque et Álvaro Uribe. Santrich est parti pour l’éternité avec toutes ses lumières allumées, avec la vision géopolitique de Bolívar et de Manuel [Marulanda] rêvant de la victoire de l’unité, de la fraternité et de la solidarité des peuples du continent.

La nouvelle de la mort de Santrich ne sauvera pas le tyran arrogant Ivan Duque de la colère populaire déchaînée. Au peuple colombien mobilisé depuis 20 jours en protestation permanente contre le malgouvernement, nous demandons, en hommage à Santrich, de ne pas se relâcher dans sa juste lutte et de lancer toutes ses forces pour vaincre ce régime maudit qui nous écrase jusqu’à l’âme. Nous lui demandons de continuer à lutter dans les rues jusqu’à ce que nous ayons un nouveau gouvernement du peuple et pour le peuple, plus humain, qui pense à la dignité du peuple et pas seulement à augmenter les privilèges des oligarchies, un gouvernement sans corrompus ni voleurs de l’État, comme le voulait le commandant tombé au combat.

Salut à ceux qui sont partis, mais qui sont toujours avec nous, comme Jesús Santrich, l’homme qui a constamment lutté pour une paix pour la Colombie sans trahison et sans perfidie.

Peuple colombien, pour la victoire, à l’attaque !

FARC-EP
Deuxième Marquetalia
18 mai 2021

Original: Asesinato del Comandante Jesús Santrich en una emboscada del ejército colombiano

Traduit par Tlaxcala