Venezuela: «Un coup contre le droit international»