REDHER - La pluma
Accueil Articles Opinion


Juan Carlos Monedero : « La démocratie espagnole se trouve au tournant le plus décisif de son histoire depuis la mort de Franco »

Envoyer PDF

Alex_AnfrunsBisLa discorde entre le gouvernement de Rajoy et la Generalitat de Catalunya s’accentue de jour en jour. Aucune solution ne semble se dessiner. À la place, ce sont une réponse policière ainsi que des persécutions judiciaires qui ont été imposées. Au-delà du dialogue de sourds entre les droites catalane et espagnole, quels sont les véritables enjeux de la question catalane ? Afin d’ouvrir les perspectives d’analyse et éviter les pièges des faux débats qui mèneraient à une impasse pour les majorités sociales, nous avons interrogé Juan Carlos Monedero, professeur et co-fondateur de Podemos, mais aussi et surtout un des observateurs les plus lucides de la crise du régime de 1978

 Juan Carlos Monedero

Quel regard portez-vous sur les récents événements en Catalogne ?

En Catalogne, il y a eu une grande mobilisation populaire prolongeant les manifestations populaires du 15 mai, quand la politique espagnole a pris un nouveau cap. Mais la direction politique de ce mouvement était aux mains de la vieille politique, en particulier de l’ancien parti de Jordi Pujol, aujourd’hui le Parti démocrate catalan (PdeCat), en pleine ébullition à cause de ses affaires de corruption et parce qu’il a embrassé l’indépendantisme. Cela les a menés à renforcer le processus, ce à quoi le faible engagement démocratique du PP fles a beaucoup aidés. 

Pensez-vous que cela a contribué à unir ou plutôt à diviser les classes populaires ?

Ce qu'on a appelé le « choc des trains » (en réalité un grand train et un plus petit) a polarisé la société catalane en deux camps. Les choses ne se sont pas bien goupillées.

Quel rôle ont joué les différents acteurs de cette crise institutionnelle ?

Le Roi s’est aligné sur le parti le plus corrompu d’Europe, le PP ; le PSOE s’est rendu devant la politique de répression et le manque de dialogue du PP ; et le PP s’est jeté dans les bras de ses secteurs les plus à droite, fomentant en outre l’emprisonnement de politiques, en plus de jouer un rôle de premier plan dans la répression du premier octobre.

De plus, ils comptent avec Ciudadanos, le parti des banquiers. Mais cela ne refrène pas la demande de référendum en Catalogne.

Le "choc des trains" vu par Bernardo Vergara, eldiario.es, 28-8-2017 :
Puigdemont, "loi de déconnexion", Rajoy, "roi de la déconnexion"

Le dialogue entre Rajoy et Puigdemont reste bloqué. Quelles sont les conséquences immédiates de cette situation ?

Il y a 85% de Catalans qui veulent un référendum. D’un côté, tant le PP que le PSOE ne représentent qu’une force résiduelle en Catalogne et préfèrent gagner des votes dans le reste de l’Espagne avec un discours anti-catalan.

De l’autre, il y a le besoin d’un changement constitutionnel qui satisfasse d’une certaine manière les demandes de la Catalogne.

Est-ce que la question catalane peut servir à donner un élan aux forces de changement au niveau de tout l'État espagnol ?

Historiquement, la question catalane a toujours été un trou noir pour la gauche. Ça l’a été après la Ière République, avec la Restauration canoviste* et la dictature de Primo de Rivera. 

Ainsi qu’après la IIe République, avec le coup d’État de Franco et la dictature militaire pendant quarante ans (avec le soutien des pays européens), et on doit voir ce qui va arriver aujourd’hui.

Quels peuvent être les opportunités et les obstacles à venir ?

Si le PSOE, en pleine déconfiture comme toute la social-démocratie européenne, fomente une grande coalition avec le PP, Podemos se retrouvera bien seul pour essayer de sauver la démocratie à une époque de réajustements néolibéraux. Il lui sera difficile de former un gouvernement, mais ça l’aidera à se consolider comme le seul parti d’opposition

La question sociale est restée au second plan. Que propose la coalition Unidos Podemos pour ouvrir le débat et redonner la priorité à cette question ?

Podemos propose la tenue d’un référendum pour ouvrir un processus constituant d’en bas et incorporant la question sociale. Sinon, les partis du régime passeront simplement un accord constitutionnel par le haut dans lequel ils reconnaîtront des éléments mineurs et où l’on donnera la tranquillité économiques aux secteurs dominants.

La démocratie espagnole se trouve au tournant le plus décisif de son histoire depuis la mort du dictateur.

*Antonio Cánovas del Castillo (1828-1827): conservateur, artisan de la Constitution de 1874 instaurant un système de bipartisme "à l'anglaise", lors de la Restauration de la royauté après le coup d'État qui renversa la Ière République instituée par la Révolution de 1868. Grand répresseur de l'insurrection cubaine et du mouvement ouvrier catalan. Abattu par un anarchiste italien pour venger des exécutions d'anarchistes suite à un attentat contre une procession religieuse à Barcelone. Plusieurs commentateurs font une analogie entre le duo conservateurs-libéraux (Cánovas-Sagasta) et le couple PP-PSOE (Rajoy-Sánchez) [Note de Tlaxcala]

Alex Anfruns

Original: Juan Carlos Monedero: "La democracia española está en su encrucijada más determinante desde la muerte de Franco"

Traduit par Jean-Noël Pappens

Edité par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Investig’Action


 
Plus d'articles :

» Antom Santos, ex-prisonnier indépendantiste galicien : “L’indépendance des nations de l’État espagnol est illégale et ils continueront à nous persécuter par tous les moyens”

 Entretien avec Antom Santos, militant de mouvements populaires et ancien prisonnier indépendantiste galicien.Aux mois de novembre et décembre 2011, une opération policière menée en Galice a abouti à l’incarcération de plusieurs...

» L’automne sang et or* espagnol, une hallucination collective

La lecture du mouvement indépendantiste  favorable au «procès» [le processus d’accession à l’indépendance, NdT]  était erronée car il pensait que le régime de 1978 aurait besoin de dialoguer pour ne pas perdre la Catalogne.

» Un autre Octobre : celui de 1934. L'État catalan qui dura 10 heures

Le 6 octobre 1934, le thermomètre indiquait 24 degrés, mais la rue était en feu. Le président de la Generalitat, Lluis Companys, avait annoncé depuis le balcon [de la Generalitat] qu'il assumait tous les pouvoirs en Catalogne. Et ça l’a...

» Catalogne. Le Chemin sera long

La République catalane n’aura duré que l’instant d’une proclamation unilatérale, précipitée, sans structuration sociale et populaire, sans alliances larges dans et au-delà de la Catalogne ; mais une proclamation qui a politisé...

» Puigdemont, ETA et Cuba : riz à la mangue * ... à l’espagnole

José Manzaneda, coordinateur de Cubainformación TV.- Pour le lynchage des politiciens du processus d'indépendance catalan, la presse espagnole utilise une vieille méthode de manipulation: les relier, aussi disparates que soient leurs positions,...

» Doutes et certitudes sur la Catalogne

Au milieu de tant de doutes sur la Catalogne s’étalant dans les grands médias, et après avoir entendu des centaines de conjectures, présomptions, suppositions et autres présages, il y a deux certitudes que nous ne devrions pas perdre de...

» C'est la corruption qui perpétue le conflit catalan

Mariano Rajoy a vu validée sa stratégie perverse sur la Catalogne tout au long de cette semaine. Le Premier ministre a dû éclater de rire en constatant que ce qui aurait dû être la nouvelle de l'année (l’implication du PP[1]dans l’affaire...

» Catalogne: Joie populaire et nuages noirs

Il y aura un après et un avant ce 27 octobre 2017 en Catalogne et dans l’ensemble de l’Espagne. La « déclaration d’indépendance » d’une « République catalane », fût-elle « de papier » comme la désignent certains, n’a...

» Catalogne : un coup d'État mené par l'État lui-même

1°- Un coup d’État mis en œuvre par l’État lui-même. Voici la façon la plus simple de définir la batterie de mesures que le gouvernement de Mariano Rajoy, avec l’appui du PSOE et de Ciudadanos, a rendu publique samedi dernier et qu’il...

» Catalogne : entre mirage et réalités

Après 7 ans de mobilisations et de publicité, le processus indépendantiste de la Catalogne a atteint au moins l’un de ses objectifs : la question est prise en considération dans le monde entier, obligeant les uns et les autres à se...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10524
mod_vvisit_counterHier23483
mod_vvisit_counterCette semaine58120
mod_vvisit_countersemaine précedente170828
mod_vvisit_counterCe-mois-ci528441
mod_vvisit_countermois précedent975990

We have: 253 guests online
Ton IP: 54.80.169.119
 , 
Aujourd'hui: 21 Nov 2017