Sous-marins et eaux troubles

Le monde réclame un désarmement nucléaire. Pour l’instant, les neuf puissances nucléaires maintiennent leur arsenal mais opposent un veto à toute autre nation qui prétend développer ces armes.

L’US Navy, la Marine de Guerre des Etats-Unis, a révélé par un communiqué officiel que le 2 octobre son sous-marin nucléaire Connecticut en plongée est entré en collision avec un objet « non identifié ».

Il effectuait un exercice dans une zone revendiquée par la Chine. Où? En mer de Chine !

Sous-marin USS Connecticut

En septembre, la France a découvert des eaux troubles en Australie, dont le gouvernement – en coulisses et sans préavis – a révoqué son contrat d’achat de 12 sous-marins conventionnels français substitué par l’achat d’unités nucléaires américaines.De plus, elle a appris qu’une alliance stratégique concernant l’Indopacifique entre les États-Unis, l’Australie et l’Angleterre ignorait la France malgré ses colonies dans la région.

Le président américain Joe Bide participe à une visioconférence avec les Premiers ministres australien Scott Morrisson et britannique Boris Johnson, le 15 septembre 2021 à la Maison Blanche. afp.com/Brendan Smialowski AFP.

Dans ses médias et communiqués officiels, Paris a qualifié son soi-disant allié Washington de « … traître qui poignarde dans le dos… dominant… pratiquant l’ingérence… sans scrupules ».

Wow! La France découvre-t-elle maintenant comment les États-Unis traitent le monde ? Elle a perdu la mémoire pour ne pas se souvenir qu’en 2007, le Maroc a troqué l’achat de ses 24 avions de combat Rafale pour des F-16 américains ?

En d’autres temps, son président le général Charles de Gaulle, un autre ancien officier de blindés qui par référendum a consacré une nouvelle Constitution et fondé la Ve République (*), a également expulsé les bases militaires américaines de son territoire, a retiré la France de l’OTAN et a déclaré

«La France ne peut pas être la France sans la grandeur ».

Aujourd’hui, il semble que la France ne soit pas la nation souveraine de l’époque.

Lorsque les États-Unis ont bloqué des comptes bancaires vénézuéliens, la France a fait de même.

Lorsque les États-Unis ont fabriqué une marionnette autoproclamée comme président du Venezuela, la France lui a rendu hommage, y compris son ambassadeur à Caracas, même s’il a présenté sa « copie de style » de lettres de créance au chancelier du président constitutionnel du pays.

Mais quelque chose de plus que le litige franco-américain devrait alerter le monde.

Un sous-marin en soi n’est pas une arme mais seulement  un moyen de transport dans les espaces sous-marins, parfois à des fins scientifiques ou touristiques. L’océanographe suisse Jacques Piccard, lors de sa visite à Caracas en 1974, nous l’a appris avec le bathyscaphe Trieste qu’il avait inventé pour réaliser sa plongée à 10 916 mètres au point le plus profond de la planète ou son mésoscaphe Ben Franklin avec lequel une équipe de scientifiques dériva en plongée dans le Gulf Stream pour étudier ce courant marin de l’Atlantique ou bien son autre mésoscaphe qui a transporté plus de 30 000 touristes dans les profondeurs du Lac Léman.

 

Jacques Piccard de visite à Caracas en réunion avec l’auteur de cette chronique (à gauche sur la photo) dans son bureau lorsqu’il était responsable du Département de Recherches Sous-Marines de la Fondation La Salle de Sciences Naturelles.

 

Lorsque les informations parlent de sous-marins nucléaires, l’homme du commun suppose qu’il s’agit de propulsion nucléaire.

Comment éviter une guerre entre la Chine et les États-Unis

Ces informations ne précisent pratiquement jamais de quelles armes ces unités sont équipées, ni celles que les États-Unis fourniront maintenant à l’Australie.

Le monde réclame un désarmement nucléaire. Pour l’instant, les neuf puissances nucléaires maintiennent leur arsenal mais opposent un veto à toute autre nation qui prétend développer ces armes.

Les États-Unis sont la seule nation à avoir utilisé des bombes atomiques, les prédécesseurs des bombes nucléaires, sur des populations sans défense.

Espérons que dans son obsession de dominer le monde, elle n’ait pas à ses fins des idées obscures de prolifération d’armes… par exemple pour s’imposer dans la région Indopacifique.

(*) L’autre ancien officier de blindés qui a fait exactement la même chose est le Président Hugo Chavez au Venezuela.

Dernière information de La Pluma.net :

Ces jours derniers, Mr. Josef Borrell, Haut-commissaire pour les Affaires Extérieures et la Sécurité, au nom de l’Union Européenne, après une réunion avec un représentant de Washington, a déclaré que l’impasse entre la France et les Etats-Unis au sujet des sous-marins était « une affaire close ».

Crise des sous-marins : la France obtient le soutien des Européens face à Washington. Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. © Crédit photo : ANGELA WEISS / AFP

Jean Araud para La Pluma

Submarinos y aguas turbias. Pag.13, El Correo del Orinoco, Caracas, 22 de octubre de 2021

Original: Submarinos y aguas turbias

Editado por María Piedad Ossaba