#ToutesaveclesSahraoui·es: #Arrêtonscetteguerre
Manifeste vidéo

Toutes avec les Sahraoui·es. Arrêtons cette guerre. Nous demandons  un Sahara libre.

Redes Sociales:
9
20
fb-share-icon20

Dans ce vidéo-manifeste des personnalités culturelles de l’État espagnol demandent l’intervention du gouvernement espagnol pour arrêter la guerre qui se déroule au Sahara occidental après que le Maroc a rompu le 13 novembre le cessez-le-feu établi en 1991.

CLARA LAGO, actrice
Le vendredi 13 novembre, l’armée marocaine a mené une opération militaire contre les civils sahraouis dans une zone démilitarisée du Sahara occidental, violant ainsi le cessez-le-feu au Sahara occidental. Maintenant, le peuple sahraoui, notre peuple frère, est en guerre.

JAVIER BARDEM, acteur
Nous demandons à notre gouvernement, pour des raisons historiques et la responsabilité qui nous unit au peuple sahraoui, d’intervenir immédiatement pour arrêter la guerre et résoudre le conflit au Sahara de manière juste.

ALBERTO AMMANN, acteur
Ne soyons pas complices un jour de plus de ce qui arrive à nos frères et sœurs sahraouis depuis que l’Espagne s’est retirée du Sahara occidental en 1975 et a permis l’invasion marocaine.

ISABEL COIXET, cinéaste
Ils attendent depuis 45 ans de pouvoir vivre en paix et en liberté, et de pouvoir décider de leur avenir grâce à un référendum d’autodétermination promis par les Nations unies.

VIGGO MORTENSEN, acteur
Il est temps pour les Nations unies de tenir leur promesse. Arrêtons cette guerre. Nous demandons  un Sahara libre.

Signez la pétition

►Intervención del Gobierno de España para detener la guerra en el Sáhara Occidental

[Images aériennes du documentaire « Exodus, where I come from is disappearing » réalisé par Hank Levine. Avec l’aimable autorisation de Hank Levine Film &Music GmbH]

Various Authors – Autores varios – Auteurs divers- AAVV-d.a.

Original: Original: #TODXSCONELSAHARA: #PAREMOSESTAGUERRA
Video-manifiesto

Traduit par: Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Traductions disponibles: English 

Source: Tlaxcala, le 29 novembre 2020

Publié: FiSahara

What do you want to do ?

New mail