Petit cours d’italien à l’usage des rédacteurs de la TAZ

Allez camarades, encore un effort pour réaliser l’Europe linguistique…

Redes Sociales:
8

Le lundi 1er juillet 2019, le quotidien berlinois TAZ (die Tageszeitung) a consacré sa une à l’héroïne allemande du jour, Carola Rackete, capitaine du bateau Sea-Watch 3, qui devait passer devant une juge d’instruction du tribunal d’Agrigente pour le crime d’avoir transporté dans les eaux italiennes des boat-people sauvés en Méditerranée. La juge a levé son assignation à résidence.

Le journal a donc essayé d’écrire un titre en italien. Voilà le résultat :

Comme on peut le voir, les rédacteurs du journal se sont plantés. Lasciala libera signifie Laisse-la libre, et non pas Laissez-la libre, qui, en italien, se dit Lasciatela libera.

Allez camarades, encore un effort pour réaliser l’Europe linguistique…

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Original: Kurzer Italienischkurs für TAZ-Redakteure

Traductions disponibles: Italiano  Español 

A lire sur La Pluma:

Sea-Watch et la Capitaine Rackete font respecter les droits de l’homme là où l’UE y échoue