Author: pangea

Pangea Nous n'avons pas peur d'être innocents Pangea, la Pangée, signifie "toutes les terres". Le terme désigne, comme nous le savons, le "supercontinent " qui à l'origine de la vie constituait l'ensemble des terres émergées de notre planète. Autour de "toute la terre" il y avait Pantalassa, "toute l'eau", un océan unique et immense. De Pangée, donc, comme le veut la théorie de la dérive des continents, sont dérivées, en se déplaçant, Asie, Afrique, Europe, Océanie, Océanie, Amériques. Pangea est le fœtus et Pantalassa le placenta. La théorie scientifique de la Pangée rappelle le mythe de la Tour de Babel. A l'origine, les hommes parlaient la même langue : la présomption de construire une tour capable de percer les cieux et d'arriver directement dans la gorge de Dieu, a conduit le Tout-Puissant à "confondre leur langue, afin qu'ils ne se comprennent plus". Personne - à part quelques reptiles - n'a traversé la Pangée, qui est peut-être le sommet d'un conte de fées, l'idée que la Terre, au début, était une étreinte. Que l'on pouvait voyager de haut en bas sans discontinuité, facilement. Le rêve millénaire de l'homme est de revenir à parler une seule langue, afin d'avoir l'idée de ne vivre qu'une seule terre, une seule maison. Plus: http://www.tlaxcala-int.org/biographie.asp?ref_aut=6655&lg_pp=fr