Author: maxime-vivas

Maxime Vivas Né dans l’Aveyron, deuxième d’une famille de 6 enfants, parents espagnols, ex-postier, ex-cadre de France Telecom, ex-ergonome européen. Il publie dans la "blanche" et dans la "noire". Père de trois enfants, il vit dans les collines du sud de Toulouse après vingt ans passés à Paris. BIBLIOGRAPHIE 1997 : "Paris brune" roman, récompensé par le prix Roger Vailland) aux éditions le Temps des Cerises. 1998 : "La bousculade", roman, Editions de l’Aube. 1999 : "Ecran total", polar, Sélectionné par les jurys de trois prix littéraires. Éditions Jigal. 2002 : "La cathédrale au fond du jardin" (ou "Pourquoi j’ai voulu tuer Louis-Ferdinand Céline"), roman, prix du Zinc (attribué par des lecteurs, salon du livre de Montmorillon). Atout Editions. 2003 : "Comme le scorpion, mon frère », roman, (Gênes 2001, le G8). Editions Le Temps des Cerises, collection Cerise noire. 2005 : "La tour Eiffel et le cocotier" (Humour) éditions le Léopard Masqué. 2005 : "Les Etats-Unis, De mal empire", essai, en collaboration avec Danielle Bleitrach et Viktor Dedaj, éditions Aden. Initiateur de deux recueils de nouvelles (collectifs) : 2001 : "Toulouse, sang pour sang". Editions du Corbeau. 2001 : "AZF. Toulouse sang dessus dessous", Editions Loubatières (au profit des sinistrés). Divers : Participation à plusieurs recueils de nouvelles dont un de nouvelles érotiques ("Corps à corps", éditions le Temps des Cerises, 2001) et à un autre pour le centenaire de l’Humanité ("36 nouvelles noires pour l’Humanité", éditions Hors Commerce, septembre 2004). Chronique littéraire hebdomadaire à "Radio Mon Païs" à Toulouse.