Grand Reportage
«Gilets jaunes», un an après : les mutations d’une contestation

Redes Sociales:
8
France Culture

par Aurélie Kieffer et Sophie Delpont

Un an après la première mobilisation des «gilets jaunes» dans la rue, sur les ronds-points et dans les villes, où en est la mobilisation ? Immersion au cœur des actions des «gilets jaunes» à la veille du premier anniversaire de ce mouvement social inédit.


A Paris, une semaine avant la date anniversaire du mouvement, ils étaient près de deux cent personnes à défiler dans la rue. Crédits : Sophie DelpontRadio France
C’est un mouvement inédit, qui a bouleversé l’actualité depuis un an. Ce reportage propose d’explorer la manière dont les «gilets jaunes» se mobilisent et tentent toujours de se structurer un an après. Le 17 novembre 2018, lors de l’Acte 1 du mouvement, les autorités avaient dénombré 282.000 manifestants. Lors des derniers actes, ils n’étaient plus que quelques milliers dans les rues. L’avenue des Champs-Elysées est sous haute surveillance depuis les dégradations du 16 mars, alors que des gilets jaunes rêvent de s’y rassembler à nouveau pour rappeler leurs revendications non satisfaites malgré le grand débat national et les 17 milliards d’euros de mesures promises. Les mots d’ordres en faveur du pouvoir d’achat, de la lutte contre les inégalités sociales, et l’instauration d’une démocratie participative, restent au cœur de leur protestation. 
Michel, 63 ans, gilet jaune du rond-point d’Allonnes près de Beauvais dans l’Oise. Crédits : Sophie DelpontRadio France
Dans l’Oise, à Allonne, près de Beauvais, des «gilets jaunes» occupent toujours un espace qu’ils ont baptisé leur «QG», un terrain qui surplombe le rond-point au sud de la ville. «On est jamais parti» déclare Michel, 63 ans. Il a établi des permanences deux fois par semaine et fondé une association pour le maintien d’une agriculture paysanne. Sur le rond-point, il raconte comment les personnes qui ne s’étaient jamais engagées avant se sont «politisées» à travers les échanges, tout en restant apolitiques.